01 septembre 2012

La petite Borde, Emmanuelle Guattari

    La Borde est une clinique psychiatrique située dans le village de Cour-Cheverny, près de Blois. Dans La petite Borde, Emmanuelle Guattari nous raconte son enfance passée dans ce lieu atypique au début des années soixante.   Dans ce petit livre sont évoquées les rencontres, expériences et autres anecdotes d'enfant dont se souvient Emmanuelle Guattari. Séjournant à la Borde essentiellement parce que ses parents y travaillent, la grande enfant qu'elle est relate tous ces souvenirs sans réelle mélancolie.   ... [Lire la suite]
Posté par actulitteraire à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

30 août 2012

Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel, Marianne Rubinstein

    Dans Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel, Marianne Rubinstein met en relief Yaël Koppman, personnage déjà évoqué dans son œuvre littéraire, notamment dans Le journal de Yaël Koppman, paru en 2007 chez Sabine Wespieser. Dans ce nouveau roman, son double littéraire traverse une crise - celle de la quarantaine, accompagnée de son lot de soucis, de chamboulements et de réflexions - tout cela mené d'une plume fluide et sans concession.   L'héroïne de ce roman - si d'héroïne on peut parler - est, comme... [Lire la suite]
Posté par actulitteraire à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
28 août 2012

L'actualité littéraire en bref #5

  (Valéry Giscard-D'Estaing à la 17e édition de la Forêt des livres)   - La 17e édition de la Forêt des livres (à Chanceaux-près-Loches) a eu lieu dimanche dernier. Florian Zeller y a reçu le prix de la rentrée pour La Jouissance (Gallimard), Stéphane Michaka le laurier vert de la révélation (Ciseaux, à paraître chez Fayard) et Valéry Giscard-D'Estaing le laurier vert de l'héroïne pour son dernier roman, Mathilda (XO).   - Jean-Luc Delarue - qui s'est éteint le 24 août des suites d'un cancer - avait entrepris la... [Lire la suite]
28 août 2012

Oh..., Philippe Djian

    Philippe Djian revient avec Oh..., livre au titre énigmatique qui prendra alors sens à la fin du roman. Il est le livre le plus attendu de la rentrée Gallimard, sur lequel la maison a basé son plis gros tirage. Viol, sentiments confus, liens sociaux dénoués, ce nouveau Djian s'avère être un très bon cru.   Oh... est un amas de mots, sans démarcation de chapitres, parties, etc. Point peut-être non négligeable pour la qualité de lecture de certains, le choix correspond à l'ambiance tendue du roman. Au fil des... [Lire la suite]
Posté par actulitteraire à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 août 2012

Géographie de la bêtise, Max Monnehay

    Pour son deuxième roman, Max Monnehay continue dans sa lancée. Roman décalé mais foncièrement subtil, Géographie de la bêtise lie le fond et la forme avec brio.    Max Monnehay peut se targuer d'avoir fait un roman atypique. Atypique d'abord par son thème - En bref, La volonté de former une communauté d'idiots, et faire enfin régner la paix. Ce sujet est traité avec beaucoup d'originalité et de profondeur. L'histoire d'amour entre Bastien - la narrateur - et Élisa, personnages très intéressants dans leur... [Lire la suite]
Posté par actulitteraire à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
25 août 2012

Riefenstahl, Lilian Auzas

    Leni Riefenstahl était la cinéaste d'Hitler. Dans son premier roman, le Lyonnais Lilian Auzas tire les différents traits de son parcours avec une plume sobre et efficace, qui laisse penser qu'il ne faut manquer cet ouvrage sous aucun prétexte.    Dans Riefenstahl, c'est moins une carrière qu'une trajectoire qui est racontée. Les faits sont exposés très simplement, ce qui, de fait, rend la lecture agréable et sans fioriture. La cinéaste nous apparaît au grand jour, sans complaisance de la part de l'auteur.... [Lire la suite]
Posté par actulitteraire à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

23 août 2012

Barbe bleue, Amélie Nothomb

     Barbe bleue est le vingt-et-unième roman de la célèbre écrivaine belge. Référence évidente au conte pour enfants, ce récit est sans réelle surprise, tant au niveau du fond que de la forme. On sent toujours de la part d'Amélie Nothomb cette envie d'écrire des fictions dans l'unique but d'écrire en soi. Les personnages de ce roman sont peu nombreux, et sont intéressants à analyser d'un point de vue narratif.   Raconté par un narrateur externe au récit, Barbe bleue est un roman à l'intrigue simple en fait,... [Lire la suite]
Posté par actulitteraire à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
22 août 2012

À nous deux Paris !, Benoît Duteurtre

    Dans les années 1980, le jeune Jérôme, étudiant et musicien en quête de nouveauté, quitte sa Normandie natale pour s'établir à Paris. Sa vie prend alors un tournant opposé à son quotidien rouennais, dans ce Paris qu'il idéalisait jusqu'alors.    À la lecture des premières pages, de nombreuses références viennent se greffer à notre esprit. En effet, le style, simple, objectif, pourrait faire explicitement penser aux romans réalistes, voire naturalistes. De descriptions en descriptions, le lecteur découvre... [Lire la suite]
Posté par actulitteraire à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
16 août 2012

Rivegauchez-vous !, Natacha Braque

    Rivegauchez-vous est un petit texte de 35 pages, pastiche évident du désormais célèbre Indignez-vous de Stéphane Hessel. Natacha Braque - dont la réelle identité reste encore inconnue - nous livre sa défense et illustration de la littérature germanopratine avec pour maître mot, la dérision.    C'est en effet avec beaucoup d'humour qu'est ici défendue la littérature de Saint-Germain-Des-Prés. Natacha Braque prend ce sérieux problème à bras le corps et essaie d'en comprendre les effets, les facteurs, mais... [Lire la suite]
Posté par actulitteraire à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
12 août 2012

Patrick Dewaere, une vie, Christophe Carrière

    Trente ans après la mort de l'acteur, Christophe Carrière publie aux éditions Balland un livre aux accents d'hommage. Patrick Dewaere - mort à 35 ans - a marqué le cinéma français. Acteur tourmenté, intransigeant, mais aussi et surtout talentueux, Dewaere est exposé ici au grand jour, tant sur sa carrière que sur sa vie personnelle.    C'est un livre dense que celui-ci. Christophe Carrière, en s'attelant à cette figure du cinéma, prenait le risque de tomber dans le cliché biographique. Ici, c'est une... [Lire la suite]
Posté par actulitteraire à 02:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,