07 octobre 2012

Père et fils, David Léon

 

image

 

Père et fils est une courte pièce de théâtre, écrite par David Léon, et parue aux Éditions espaces 34 :

Un espace sans nom, bordé d’une forêt, contrôlé par des forces militaires. À la lisière de cette forêt, un homme reclus survit avec son fils, dans une grange. Invariablement, l’homme refuse de se nourrir. Chaque jour, il sort, puis, le soir venu, raconte à son fils ce qu’il voit au dehors : la quête du peuple des morts, dans la forêt. Chaque jour, le père franchit la frontière de la lisière à la rencontre de ceux qui, rongés par la faim, arrivent, cherchant une terre d’asile. De l’autre coté, les vivants viennent visiter, photographier le no man’s land en ruines – un lieu devenu interdit aux morts.

Dans ce texte épuré où se superposent le temps des camps et celui des bateaux d’exilés, David Léon saisit la condition humaine dans trois de ses gestes élémentaires : se nourrir, créer, détruire.

 

La quatrième de couverture présente parfaitement le livre. Sans tout dévoiler, elle entraîne déjà le lecteur dans ses pages. La pièce en elle-même est un concentré de théâtre contemporain, où y est étudié l'Homme dans toute sa primarité, mais également dans son approche des relations sociales. La langue de David Léon est belle et propre, sans emphase, et semble être représentative de ce qu'est le théâtre de nos jours. Une langue fluide, dont les quelques bosses donnent de la consistance au propos. 

 

Père et fils est ce genre de pièce courte qui se lit d'une traite, pour découvrir, ou simplement pour plonger au coeur de ce qui se fait de mieux en matière de dramaturgie actuelle. Un beau livre, en somme.

 

Père et fils, David Léon, Espaces 34, 9.80€, août 2012

 

Posté par actulitteraire à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires sur Père et fils, David Léon

Poster un commentaire