16 septembre 2012

Les lisières, Olivier Adam

 

9782081283749

 

Flammarion publie, en cette rentrée littéraire, le dernier roman de Olivier Adam, Les lisières. 454 pages données lauréates du Goncourt avant même la sortie officielle. Histoire pour le moins banale, écriture sans surprises et parfois plombante, Les lisières reste malheureusement là où l'on attendait Olivier Adam.

 

La trame des Lisières n'a en effet, rien de véritablement original. Cependant, beaucoup de bons livres au contenu très simple se révèlent très bons en cette rentrée littéraire. Peut-être est-ce dû à l'épaisseur du roman, mais Olivier Adam ne parvient pas franchement à capter le lecteur du début à la fin. Le ton souvent geignard donné au livre - probablement aussi à cause de certains personnages ancrés dans cette France actuelle - scelle parfois un ennui considérable pour le lecteur.

 

Toutefois, volonté de l'auteur ou non, certaines scènes semblent parfaitement pouvoir être transposées au cinéma. Le livre prend alors une dimension plus ouverte, et le lecteur se prend à pouvoir imaginer réellement les situations présentées. C'est l'atout de l'écriture d'Olivier Adam, simple et souvent expressive. Il convient également de noter la poésie et la pertinence du titre, Les lisières, qui semble très bien convenir au contenu.



En bref, Les lisières est un roman assez bancal, souvent geignard, qui pourrait laisser indifférent, voire tomber des mains de certains lecteurs. Malgré des tentatives de simplicité souvent payantes dans la littérature contemporaine, ce roman ne semble pas vraiment remplir le contrat.

 

Les lisières, Olivier Adam, Flammarion, août 2012, 21€

 

Posté par actulitteraire à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

Commentaires sur Les lisières, Olivier Adam

Poster un commentaire